Sélectionner une page
L’IEF de Mme Petite

L’IEF de Mme Petite

Du haut de ses 3 ans fêtés au printemps, la dernière de la fratrie fera donc officiellement son entrée dans l’IEF dès septembre. L’année qui vient de s’écouler s’est ponctuée de quelques ateliers à sa demande, car même si les consignes sont comprises, l’envie de les suivre par contre est rarement présente. Elle me montre qu’elle sait faire puis très vite impose son style très libre.

Pour cette année, on prévoit alors d’aborder les notions avec des ateliers courts et variés; on a fait l’acquisition de supports tels que les lettres rugueuses, deux bouquins d’inspiration Montessori sur le programme en PS, histoire de garder en tête les compétences attendues; et beaucoup de récup pour faire des petits jeux.

On commence par compléter les affichages de l’Abécédaire et de la semaine des canards avec une roue des saisons, et une frise numérique jusqu’à 31 qu’elle a complété avec les faits manquants (anniversaire, sapin de noël, semence…) pour l’un, dés et doigts (complément à 10) pour l’autre. J’aviserai à étoffer au fur et à mesure de ses apprentissages et surtout de la place libre sur les murs.

Reste plus qu’à bricoler son étagère pour y intégrer des plateaux sur lesquels seront disposées ses activités, plus facile à manipuler pour elle et à organiser pour moi.

Classe ou pas?

Classe ou pas?

A la question: doit-on avoir un espace dédié pour l’apprentissage? La réponse se trouve dans les besoins de chaque famille et de son fonctionnement. En soi, l’espace dédié n’est absolument pas indispensable vu que les enfants préfèrent généralement s’installer dans leur chambre, le salon, la cuisine, dans le parc…et le plus souvent dans des positions improbables. Nous avons fait le choix d’en créer un, juste pour des raisons pratiques, un centre névralgique où bouquins, matériel, jeux se concentrent afin de ne pas chercher pendant des heures le fameux crayon qui va bien.

Au carrefour des trois chambres, notre « classe » se compose d’une grande table, un petit bureau pour poupette qui veut faire comme les grands, une bibliothèque, des étagères pour les jeux, un tableau génial surtout pour faire mes grigris explicatifs, et les affiches. Outre la frise chronologique qui s’étend sur 5 m faisant la jonction entre deux étages et donnant ainsi à notre cage d’escalier une déco très « instructive », quelques notions de maths, français, géo, anglais se dispersent par-ci, par-là.

Après avoir combinées, transformées, fusionnées des fichiers déjà existants, voici un échantillon qui peut vous être utile:

    

 

 

 

Support, ressource et Cie

Support, ressource et Cie

Pour cette nouvelle expérience de l’IEF, nous avons fait le choix de s’abstenir des CPC pour nous concentrer sur un apprentissage plus personnalisé et adapter ainsi le rythme en fonction des besoins de chacun.

On s’est donc orienté sur l’achat de manuels scolaires (lots d’occasion) de différentes éditions car je ne sais pas vous mais pour les non-instits, il y a de quoi en perdre son latin. Chaque éditeur a ses avantages et inconvénients, les notions abordées ne sont pas forcément identiques dans la time-line; on aimerait faire un mix, alors on pioche à droite, à gauche et on agrandit la bibliothèque. Le plus judicieux pour nous étaient donc de laisser les enfants les manipuler et faire leur propre choix.

En complément et surtout pour le gain de temps, un abonnement sur Pass-Education qui s’avère être au final bien plus utile à lui seul que tous les manuels réunis; les cours gratuits du CNED sur académie en ligne; une application pour l’anglais car ma prononciation est quand même très « frenchy ». Puis ponctuellement, des ressources trouvées sur la toile notamment sur des sites d’instits et de parents que je remercie grandement pour le partage de leur travail. Pour l’information et la culture générale, nous avons opté pour la presse écrite « Le Quotidien », très bien avec ces dossiers, fiches détachables et interface numérique.

Pour le fun, des boîtes à expériences, des cartes de yoga, d’anglais, de multiplication, des kits de chimie, tout l’attirail pour l’expression artistique, un max de récup… et Pandacraft aussi.

Avec la pratique, nous avons adapté les méthodes d’apprentissage avec le temps et comme rien n’est figé ce qui fonctionne aujourd’hui sera certainement obsolète demain. Si à ce jour nous mélangeons le formel et l’informel, nous aspirons petit à petit à ce que l’apprentissage se fasse de façon totalement informelle.

 

Famille J

Famille J

Petite présentation de la famille rapide, Papa L. travaille dans le digital à son compte, bricoleur génial, il fabrique, assemble et répare presque tout. Amoureux des grands espaces et du calme, il amène souvent sa tribu en randonnée.

Maman F., travaille ponctuellement dans le digital aussi, une petite fibre artistique lui vaut le plaisir de créer pleins de petites choses, qui ressemblent souvent à rien, mais quel bonheur de s’exprimer :). Adore les petites bêtes et la nature.

EJ, 10 ans, passionnée d’équitation, elle aime pousser la chansonnette et le dessin kawai.

DJ, 9 ans, la tête dans les étoiles il développe un certain intérêt pour l’astronomie. Apprenti grimpeur, il pratique l’escalade.

CJ, 2 ans, caractère bien trempé, elle découvre le monde avec beaucoup d’enthousiasme. Adepte des gommettes, elle customise  tout ce qui l’entoure.

IEF nous voilà!

IEF nous voilà!

Après 2 ans de scolarisation et 6 mois de discussion, nous avons fait le choix de l’IEF. Si les raisons peuvent être multiples, elles sont surtout et avant tout orientées vers le « bien-être » des enfants. Sans problématique particulière ou souffrance avérée d’être dans le système scolaire, ce choix nous était propre afin de leur offrir une plus grande liberté d’être et d’apprendre. Pour mener à bien ce nouveau projet qu’est l’instruction en famille, nous nous sommes attelés à repenser notre organisation familiale, professionnelle et personnelle; et c’est plus simple à dire qu’à faire. (suite…)

Pin It on Pinterest