Sélectionner une page
En Avril.

En Avril.

Notre mois d’avril n’a pas manqué d’événement, entre le fameux poisson du 1er, les 4 ans de Mme Petite le 7 et Pâques; on en a eu des thèmes pour s’inspirer.

Le poisson en a donc vu de toutes les couleurs. On a joué à la pêche, à la cocotte d’avril dont les gages nous ont fait bien rire. Puis chacun s’est essayé à le dessiner.

En ce magnifique début de printemps, nous avons pu profiter de cieux dégagés et nuits étoilées pour sortir la bête (petit nom du Dobson). La lune nous a offert toute sa beauté et elle vaut bien quelques veillées.

L’attention s’est ensuite portée sur poupette qui a fêté ses 4 ans, bon sans les copains mais avec un bon gâteau et une belle journée ensoleillée, c’est déjà ça.

Plus encore que son anniversaire, Pâques a déclenché une excitation surprenante et la chasse aux œufs a démarré juste après le petit-dej. Pour ce faire une carte aux trésors sur laquelle j’ai schématisé tant bien que mal notre maison/jardin. Une gommette « Oeuf » pour marqué leur emplacement permettait à Mme Petite de les retrouver. Dans chacun d’eux, une énigme à résoudre par les grands où chaque bonne réponse permettait de faire grossir le gain de chocolat. Au final, un jeu collaboratif amusant et apprécié par tous, surtout la dégustation finale.

L’après-midi fut plus créative, nous avons laissé notre inspiration s’exprimer sur les rochers du jardin.

La végétation explosive de ce printemps combinée au confinement, m’a poussé à suivre un Mooc de Botanique et d’en faire profiter les enfants. Notre jardin est un lieu d’observation très apprécié et j’ai donc pu goûter mes premières salades sauvages.

Voilà un mois d’avril bien rempli, on s’est amusé, testé de nouvelles recettes, on a regardé nos semis poussé, la nature s’éveiller à nouveau et les amours naîtrent.

En mai, la chenille sera notre invité.

On suit les traces !

On suit les traces !

Ce mois de mars s’achève, voici les quelques activités qui nous ont occupé.

  • Empreintoscope (et la chasse aux traces en attendant celle des oeufs).

La fôret et champs qui nous entourent nous offrent un espace d’observation idéal. Nos balades quotidiennes nous permettent de découvrir les sentes préférées des chevreuils, cerfs et de notre chat. Les plaques de neiges résistantes nous ont bien aidé à déterminer qui passait par là. Mais ça c’était avant le confinement.

Mme Petite a mis une semaine à comprendre pourquoi on ne pouvait plus monter à la neige, marcher en forêt, balader ou même faire les courses ensemble tout simplement. La sagesse des enfants ne cessera jamais de m’enchanter quand elle dit « c’est pour le bien de tout le monde qu’on doit rester à la maison ».

Pour nos traces, on se contente de ce que le jardin offre : empreintes de merle, du chat, du renard qui passe par là et même de quelques biches qui ne veulent pas faire un détour et traversent par chez nous. L’empreintoscope (que vous trouverez sur eveil-et-nature.com) reste sous la main pour les mois prochains.

  • Petits semis (pour futur potager)

Les températures plus que printanières de ce début de mois ont réveillé les insectes et les herbes folles. Il n’en fallait pas plus pour la mistinguette et nous voilà partis dans les semis. Quelques jours de beau puis revoilà le froid et la neige, heureusement que les semis sont bien au chaud à la maison. Néanmoins, il était trop tôt pour les petites graines qui dorment encore jusqu’à ce que le printemps, le vrai soit là !

Alors pour s’occuper, on a fait quelques fichiers et ramassé nos plantes sauvages comestibles pour nos petites salades. Une petite initiation à la botanique au passage et surtout une façon pour les enfants de découvrir qu’on peut manger aussi de cueillette. Sans oublier la comptine et les fichiers sur le thème du printemps.

  • Anniversaires

En cette fin de mois, nous avons fêté l’anniversaire de Mr Rêve et Mr Parfait, père et fils sont né le même jour, double raison de festoyer. Evidemment, et comme pour beaucoup de gens, notre nouveau mode vie « hermite » a bousculé les projets pour les 11 ans du fiston. Du coup, pas de copains, pas d’activité extraordinaire, pas de grand magasins ici ni de livraison, donc pour les cadeaux des deux messieurs, c’est du fait maison.

Pour Papa: un bracelet, un doudou (« pour mieux dormir »), un tee-shirt presque neuf (récupéré dans la penderie et customisé), une manchette aimantée pour bricoler.

Pour le fiston: un talisman (pour éloigner/apaiser les angoisses ;)) , un doudou, un tee-shirt customisé, des petits sous pour le jour où nous pourrons à nouveau arpenter les allées des magasins…ou pas.

On s’est pas trop mal débrouillé, je trouve !

On se revoie le mois prochain pour le poisson, les chocolats et tralalala….

Pin It on Pinterest